A quinze ans, je m’inscris au « Coup d’essai » à Lausanne, école crée par Roland Jay, comédien, grand formateur entre autres de journalistes à la RSR, Henry Dès fut l’un de ses élèves. J’étais de la volée « théâtre », tandis que Pascale Rinaldi et Romaine suivaient en parallèle la volée « chanson ».

A 17 ans, je suis admise en classe professionnelle au Conservatoire de Lausanne, section Art Dramatique.  A 20 ans, en 1987, j’en sors  avec un diplôme en poche.

Durant ma formation, j’ai la chance d’être engagée en qualité de professionnelle aux côtés de Roger Jendly et Michel Rossy dans « Don Quichotte » mis en scène par Michel Grobéty. Dès l’obtention de mon diplôme, j’ai l’opportunité de travailler avec de nombreux metteurs en scène, entre autres, Séverine Bujard, Gisèle Sallin, Gérard, Carrat, Martine Charlet, etc.

En 1989, A vingt-deux ans, après ma lecture « coup de poing » du « Rapport Langhoff », dossier sur la Comédie de Genève, je « veux » faire la connaissance de Matthias Langhoff ! Je le rencontre un après-midi, il s’en suivra un compagnonnage de trois ans au sein de sa compagnie lors de son trop bref passage à Lausanne au Théâtre de Vidy. Cette rencontre fut unique en son genre et formatrice dans la suite de mon parcours professionnel. Matthias m’a beaucoup appris sur mon métier. Brièvement : qu’est-ce qu’un comédien de l’école allemande ? Qu’est-ce qu’un metteur en scène ? Comment nourrit-il son processus artistique? Comment élabore-t-il un projet, comment lui donne-t-il forme?
Matthias est un visionnaire, chaque spectacle est davantage qu’une création, qu’une simple mise en scène d’un texte. Par son approche si personnelle et globale, il répondait à mon désir d’un théâtre « total » où textes et images s’imbriquent pour créer du « sens ». Scénographie, lumière s’enchevêtraient autour d’acteurs mettant en jeu, en scène, le texte de manière si « concrète », dans un travail d’équipe et d’artisans. Il était « partout » dans le théâtre, de l’administration en assumant tous les « étages » de la création, costumes, scénographie, lumière, maquillage.
A son contact quotidien, j’ai appris cet amour du plateau et l’exigence qu’il impose. Auprès de lui, je fus à tour de rôle, assistante, accessoiriste, et comédienne. Trois spectacles marquants: « Mademoiselle Julie » d’August Strindberg (1988-1990), « Mission-Perroquet vert » de Heiner Muller et Arthur Schnitzler (1989), « La duchesse de Malfi » de John Webster (1991) , et « L’otage de Breden Behan » de Charlie Nelson (1991), créations accompagnées de nombreuses tournées à l’étranger, de voyages…

S’est ensuite ajoutée à cette expérience fondatrice, Le Malandro avec Omar Porras.
Durant cinq ans (1997-2002), training corporel, jeux vocaux se sont multipliés permettant à cette part de moi-même si prédominante enfant, de s’exprimer. Le corps ici est « incarné ». Dans une danse, une gestuelle poétique il s’exprime, il vit, il explore. Durant mon enfance, peu scolarisée, j’ai toujours été « bricoleuse », je construisais beaucoup de mes mains, peinture à l’huile, confection de marionnettes, dessins multiples et autres créations donnant une place privilégiée à mon imagination vagabonde et féconde.
Omar a su canaliser et mettre à profit cette expérience dans ses spectacles. Cette part créative qui était en moi m’a permis de créer mes personnages comme mes dessins, dans un rapport à l’espace, aux lumières, aux couleurs, comme si j’étais dans un univers en trois dimensions.
Grâce à lui, de comédienne, je suis devenue petit à petit une « collaboratrice artistique ». Créations et tournées internationales avec « Noces de Sang » de Federico Garcia Lorca (1997-2000), « Bakkhantes » d’Euripide (1999-2001), « Ay! Quixote ! « d’après  Don Quichotte de Miguel de Cervantès (2001-2002) .

Ces deux grands metteurs en scène m’ont permis de voyager de par le monde grâce à mon métier : Bogota, Londres, Paris, Milan, la France, le Japon, l’Allemagne, le Canada, la Tchéquie en passant par les plus grands festivals dont celui d’Avignon à plusieurs reprises…

En 1996 au Théâtre de Dijon, je retrouve Dominique Pitoiset, professeur lors de ma formation, il monte « Le Procès » de Franz Kafka, création pour le Festival d’Avignon. Spectacle qui tournera en France et pour la première fois depuis La révolution de Velours, en Tchéquie. La rencontre avec son univers et celui de Kafka m’ouvre un nouvel espace dramaturgique fort et poétique.

De retour en Suisse romande, régulièrement, je joue pour Martine Paschoud, metteure en scène fidèle, dans « Cendrillon » (1991) de Robert Valser, « L’heure bleue ou la nuit des pirates » de Matthias Zschokke (1992), « Blanche-Neige » (1995), « Le conte d’hiver » de William Shakespeare (2003-2005).

Je joue aussi Max Frisch dans « Andorra » avec Le Théâtre de l’Organon (1995). Enceinte, j’interprète La grande prêtresse dans « Penthésilée » d’Heinrich Von Kleist mise en scène par Armand Deladoey (1993). Sir Toby dans « La nuit des rois » de William Shakespeare mise en scène par Andréa Novicof (2002).

Et tant d’autres, et tant d’autres…

Parmi les nombreux personnages que j’ai incarnés, ceux qui m’ont certainement le plus habité restent Groucha, rôle principal dans « Le cercle de craie caucasien » de Berthold Brecht, proposé par Gianni Schneider (1997)  Hermione, dans « Le conte d’hiver »,  Rosita dans « Noces de Sang » et Dionysos dans « Bakkhantes »…

  • Spectacles en tant que comédienne ( depuis 1985)

    2012

    « Saint Paul » de Paolo Pasolini, mise en lecture Domenico Carli
    Lectrice
    L’Oriental-Vevey

    2008

    « Lontananze », musique et texte Leonzio Cherubini
    Voix
    Théâtre de Sévelin-Lausanne

    2006

    « Ainsi s’épanouissent les hamsters » de Nicolas Kolly, mise en scène Benjamin Knobil
    Une hamster
    Pulloff-Lausanne / Théâtre du Pommier-Neuchâtel / Théâtre de l’Arbanel

    2005

    Reprise « Le conte d’hiver » de William Shakespeare, mise en scène Martine Paschoud
    Hermione
    Théâtre Kleber-Meleau-Lausanne

    2004

    Création « Le conte d’hiver » de William Shakespeare
    Hermione
    La Comédie de Genève (décembre 2003-février 2004)

    2002-2003

    « La nuit des rois » de William Shakespeare, mise en scène Andréa Novicof
    Sire Toby
    Théâtre Arsenic-Lausanne

    Pour l’EXPO 02
    « Artémisia » de Denis Rabaglia, mise en scène Robert Bouvier
    Collaboratrice artistique
    La femme
    Arteplage de Neuchâtel (juillet-octobre 2002)

    2002-2001

    « Obsession II  » musique et texte Leonzio Cherubini
    voix
    Théâtre Arscenic-Lausanne

    Tournée internationale « Ay !Quixote »  d’après Cervantes, mise en scène Omar Porras-Teatro Malandro
    Plusieurs rôles
    Théâtre de la Ville-Paris / Tournée en France / Festival Iberanoamericano de Teatro de Bogotá

    2001-2000

    Création « Ay !Quixote » d’après Cervantes
    Plusieurs rôles
    Théâtre Vidy-Lausanne / Tournée en France

    Tournée « Les Bakkhantes » d’après Euripide, mise en scène Omar Porras-Teatro Malandro
    Dionysos
    Théâtre Vidy-Lausanne / Théâtre des Abesses-Paris / Tournée en France / Japon-Shizuoka Arts Theater

    Tournée à Bogota-Colombie « Noces de sang » de Federico García Lorca, mise en scène Omar Porras-Teatro Malandro
    La Servante Rosita

    2000-1999

    Tournée Japon « Noces de sang » de Federico García Lorca

    Création et tournée « Les Bakkhantes » au Forum de Meyrin Genève
    Dionysos et Agavée

    Tournée « Noces de sang » de Federico García Lorca
    Tournée en France / Théâtre des Abbesses-Paris

    1999-1998

    « Avarices et Cie » de Pierre Louis Péclat, Collectif Nunc Théâtre
    Adèle
    Festival de la Cité-Lausanne (juin-juillet 1999)

    Tournée Internationale « Noces de sang »
    Théâtre Vidy-Lausanne / Québec-Festival des Amériques / Japon-Shizuoka Arts Theater / Allemagne / Tournée en France

    1998-1997

    Création « Obsession » musique et texte Leonzio Cherubini
    Voix
    Théâtre de l’Echandole-Yverdon

    Faxwoman pour l’émission “Faxculture” TSR (1997-1998)

    Création « Noces de sang » à La Comédie de Genève
    La Servante Rosita

    1997-1996

    « Le cercle de craie caucasien » de Bertolt Brecht, mise en scène Gianni Schneider
    Groucha Vachnadzé
    Théâtre Arsenic-Lausanne / Théâtre de Grütli-Genève

    « Le procès » de Franc Kafka, mise en scène Dominique Pitoiset
    La Femme de l’Huissier-Mademoiselle Montag
    Festival d’Avignon-France / Théâtre National de Bourgogne-Dijon / Tournée en France / Tchéquie

    1996-1995

    « Andorra » de Max Frisch, mise en scène Simone Audemars-Compagnie de l’Organon
    La Mère
    Théâtre Arsenic-Lausanne / Tournée en Suisse Romande / Festival La Banane Bleue-Chambéry

    1995-1994

    « Blanche-Neige » de Robert Walser, mise en scène Martine Paschoud
    La Reine-mère
    Théâtre de Poche-Genève

    « Histoires minimales » de Javier Tomeo, mise en scène Atelier C
    Plusieurs rôles
    Tournée dans le Jura / La Cité des Spectacles-Lausanne / Festival de la Cité-Lausanne

    « Les sept portes » de Botho Strauss, mise en scène Darius Peyamiras
    La Femme et autres
    Théâtre Arsenic-Lausanne

    1994-1993

    « Louve » d’Alexandre Voisart, mise en scène Martine Charlet
    Assistante
    Théâtre Arsenic-Lausanne

    1993-1992

    « Penthésilée » de Heinrich Von Kleist, mise en scène Armand Deladoey
    La Grande Prêtresse
    Théâtre Arsenic-Lausanne

    « L’heure bleu ou la nuit des pirates » de Matthias Zschokke, mise en scène Martine Paschoud
    Sacha Selkirk
    Nouveau Théâtre de Poche-Genève

    1992-1991

    « Sandra, c’est la vie », Réalisation Dominique Othenin-Girard
    Tournage pour la télévision Suisse Romande

    « Cendrillon » de Robert Walser, mise en scène Martine Paschoud
    La Soeur Aînée
    Théâtre de Poche-Genève (septembre-novembre 1991)

    1991-1990

    « Otage de Breden Behan » de Charlie Nelson; mise en scène Matthias Langhoff
    Teresa
    Théâtre de Vidy-Lausanne

    « La Duchesse de Malfi »  de John Webster, mise en scène Matthias Langhoff
    Cariola
    Théâtre Vidy-Lausanne / Théâtre de la Ville-Paris

    1990-1989

    Tournée « Mademoiselle Julie » d’August Strindberg, mise en scène Matthias Langhoff
    assistante, accessoiriste, Julie II
    Tournée France et Europe

    « La mission – Perroquet vert » de Arthur Schnitzler et Heiner Muller, mise en scène Matthias Langhoff
    La jeune fille et Flipotte
    Théâtre Vidy-Lausanne / Festival d’Avignon / Théâtre de la Ville-Paris / tournée en France

    Création de la Compagnie Matthias Langhoff

    1989-1988

    « La fontaine de J.-F. Synge » de Maria Cardinal, mise en scène Gisèle Salin
    Bride
    Théâtre Vidy-Lausanne

    « Madame de Sade » de Yukio Mishima, mise en scène Séverine Bujard
    Charlotte
    Théâtre Vidy-Lausanne / Nouveau Théâtre de Poche-Genève

    Création « Mademoiselle Julie » d’August Strindberg
    Théâtre de la Comédie-Genève

    1988-1987

    « La danse de mort » d’August Strindberg, mise en scène Martine Charlet
    Assistante
    Théâtre Vidy-Lausanne

    « Visages connus, sentiments mélangés » de Botho Strauss, mise en scène Martine Paschoud
    Assistante stagiaire
    Nouveau Théâtre de Poche-Genève

    « Madame Sans-Gêne » de Victor Sardou, mise en scène Gérard Carrat
    Plusieurs rôles
    Théâtre Vidy-Lausanne / Nouveau Théâtre de Poche-Genève

    « Encore une histoire d’amour » de Pierre-Yves Borgeaud
    Court métrage

    1985

    « Don Quichotte » de Serge Ganzle, mise en scène Michel Grobéty
    La Nièce
    Théâtre Vidy-Lausanne / Festival de la Bâtie-Genève / Théâtre d’Yverdon

    Divers pièces radiophoniques pour la RTS.

    Formation

    2011-2012 : Cours de chants avec Edmée Fleury, musique improvisé

    1984-1987 : Diplôme du Conservatoire de Lausanne section art dramatique

    1986 : Bourse Migros

    1984-1982 : Cours “Coup d’Essai” Roland Jay et Michel Grobéty

    Cours : Mime, clown, escrime, danse de salon, travail de voix, danse moderne

    Stages : Maurice Bénichou, Bruce Myer, Bénédict Gamper, Jöelle Léandre et Lauren Newton

traits